Choisissez votre langue



Travail au chai

Dans les années 90, confiants dans le potentiel de leur cépage, un groupe de vignerons poursuit les expérimentations et les ajustements en cave. Les macérations sont allongées et les extractions sont plus douces, certains domaines utilisent même la technique du pigeage. Les opérations d’égrappage, foulage, remontage, délestage… sont repensées.

L’élevage en fût de chêne est aussi l’aboutissement d’années de recherches menées notamment par le groupe « Domaines et Châteaux » conduit par l’œnologue Patrick Ducournau. Au-delà d’un effet de mode, la maîtrise de l’élevage en barriques permet de révéler tout le potentiel du cépage. Le Tannat a besoin de temps et d’oxygénation pour la bonne évolution de sa richesse tannique. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui le décret d’appellation impose que les vins fassent l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 octobre de l’année qui suit la récolte.

 

Conception, Réalisation Winao

Recommandez Madiran