Les familles d’arômes à connaître pour caractériser le vin

Les familles d’arômes à connaître pour caractériser le vin

 

Il existe des centaines d’odeurs différentes dans le monde du vin. Elles ne sont pas toujours faciles à reconnaître, le tout est de savoir en détecter quelques-unes car elles en disent long sur le contenu du verre. Nous vous présentons 4 grandes familles d’arômes à connaître absolument pour réussir une dégustation !

 

Les vins fruités

 

C’est la famille d’arômes la plus fournie : on y retrouve les arômes d’agrumes, de fruits rouges, noirs, exotiques, blancs, jaunes, secs ou encore confits. Vaste programme pour vos narines !

Les vins de Madiran et Pacherenc du Vic Bilh sont caractérisés par des arômes fruités.

On trouve par exemple dans les vins rouges de Madiran des arômes de fruits noirs tels que la cerise, la mûre et le cassis.

Le Pacherenc du Vic-Bilh sec est quant à lui souvent marqué par des notes d’agrumes, de fruits exotiques et de fruits à chair blanche tels que la pêche ou l’abricot.

Le Pacherenc du Vic-Bilh doux est caractérisé par des arômes de fruits confits tels que l’abricot, de fruits secs tels que la noisette ou la noix.

 

Les vins aux arômes fleuris

 

Le plus souvent, les vins aux arômes de fleurs peuvent rappeler l’odeur du jasmin, de la fleur d’oranger, de la rose, de la violette, du lilas, de la camomille ou encore du chèvrefeuille. Certains vins comme le Pacherenc du Vic-Bilh sec dévoilent des arômes floraux plus subtils comme la glycine. On retrouve aussi par extension dans cette famille l’arôme de miel qui caractérise des vins Pacherenc du Vic-Bilh doux.

 

Les vins aux arômes boisés

 

La famille des arômes boisés comporte des senteurs de pin ou de cèdre, en passant par le patchouli et le santal, jusqu’à la noix de coco. Une autre catégorie de cette famille appelle des arômes de terre, de champignons, voire de truffe. Votre dégustation vous transporte alors en pleine balade en forêt.

 

Les vins aux arômes pâtissiers

 

Les accords mets et vins doivent d’autant plus être réfléchis pour cette famille d’arômes qui appellent le sucre. Avez-vous déjà croisé la route d’un vin qui sentait le bonbon ou la guimauve, voire la brioche ou la crème pâtissière ? Pour votre dégustation, c’est la Madeleine de Proust assurée !

 

Sentir le vin constitue une étape essentielle de la dégustation, il est donc judicieux de savoir reconnaître les notes les plus familières dans votre verre. Entraînez-vous donc à éduquer votre odorat !

Conception, Réalisation Winao

Recommandez Madiran